Quand tout est dit, le but est de trouver la maison où vous serez heureux et que vous avez les moyens de vous offrir. À la quantité de maisons à vendre, faire un choix ne devrait pas se transformer en chemin de croix. Mais c’est exactement ce que vous êtes en train de vivre.

En avez-vous assez?

Une façon différente de vous présenter le problème

Quand vient le temps de magasiner un produit comme des meubles, une télé ou une voiture, le vendeur est rarement perçu comme ayant à coeur vos intérêts. Et, trop souvent, on a affaire à des gens qui veulent nous vendre leur produit en faisant le moins d’efforts possibles. Et des gens qui nous font ressentir leur indifférence.

Alors, quand l’achat est important pour nous, on s’informe sur le ou les produits dans les médias et on fait ses devoirs en se déplaçant. Il peut nous arriver de nous tromper mais c’est une façon de faire qui donne des résultats.

Maintenant, pourquoi cette méthode n’a pas donné de résultats pour l’achat d’une maison?

Votre voiture, votre télé ou vos meubles sont des produits de masse. Quand Jacques Duval essaye une auto, c’est le modèle identique que vous pouvez magasiner d’un concessionnaire à l’autre.

Mais chaque maison est unique. Elle est mise en vente et vendue une fois.

Réfléchissez à cette différence. Elle est fondamentale.

Aussi, dans la région de Québec, certaines maisons peuvent se vendre en une journée. Annoncée le matin, vendue au coucher du soleil. Et même dans les marchés moins actifs, les maisons qui se distinguent du lot partent plus rapidement que les autres.

Une façon différente de vous présenter la solution

Un bon courtier immobilier qui respecte le code d’éthique de sa profession est tenu de protéger vos droits. Un bon courtier ne vous vendra pas une maison, il vous aidera à trouver celle qui vous convient. La maison où vous serez heureux.

Si vous avez rencontré dix-sept agents – ou, en date du 1er mai 2010, dix-sept courtiers – aucun ne travaillait pour vous. Si vous consultez un courtier immobilier, le trouvez suffisamment digne de confiance pour lui confier le mandat de vous trouver LA maison, il travaillera pour vous.

Ce qu’il faut vraiment faire

Comprenez-vous mon point du paragraphe précédent? Ne magasinez pas la maison tout de suite. Magasinez d’abord votre courtier et laissez-le ensuite travailler pour vous.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter:

La  »luck » du siècle